Ces 13, 14 et 15 avril, nous avions Le Vecteur à Charleroi rien que pour nous, afin de mener à bien notre petite session d’enregistrement.

top-7-des-themes-de-c-est-mon-choix-qui-ont-fait-que-vous-regardiez-chaque-jour-tout-en-critiquant-l-emission-en-public_news_full
Ils sont jeunes, un peu branleurs, et pleins d’illusions. Ceci est leur histoire.

Le mercredi matin commença en force par, dans l’ordre : le chargement presque pas pénible de deux voitures remplies à ras bord de matériel aussi foireux qu’improbable, une errance désabusée une éternité durant  dans  un Charleroi en plein travaux, et la recherche d’une place de parking pendant un peu plus d’une demi-heure.
La découverte du lieu, par contre, fut une agréable surprise : la salle qui allait accueillir nos expérimentations était plus que confortable et les personnes l’encadrant d’une sympathie rare.

Nous étions encore si insouciants, à ce moment là.

13016378_10153995166006368_1422247460_o
Simon « Le petit Raiff » Raiff, Pierre « Piet la Loose » Delfosse, Olivier « JohnieBoy » Demuelenaere et Sargon « Sergeï la Débrouille » Astepho, moi même.

 

Après avoir déchargé le matériel tant bien que mal (Ndlr : je me suis étalé en trébuchant sur un poteau, alors que je portais un baffle : mes réflexes de Ninja m’ont sauvé), nous sommes donc partis à la découverte des alentours, en quête de nourriture, pour finalement atterrir dans la friterie située à 35m du lieu où on se trouvait.

C’est là que la première vraie bonne nouvelle tomba, dans un SMS de Romain, notre contact dans la salle:

13010168_10153995157121368_864091655_o

Néanmoins, on prit les choses avec philosophie.

13016470_10153995157986368_120590919_o

 

Après les burgers en question, les problèmes de courant étaient toujours d’actualité : nous avons donc décidés de commencer l’installation et les premiers réglages des instruments, éclairés à la lampe de secours, à la Maglite asthmatique et à la lueur de nos téléphones.

Les instruments

Nous avions avec nous :

– Une Stratocaster de la marque Caliber
Dans un bon état général, l’électronique était fonctionnelle mais avait mal vieilli (craquements, …)
On a changé les cordes par des Fame 10-46 à 1,5€ le paquet sur MusicStore, qui nous ont d’ailleurs étonnés par leur qualité, et on a improvisé pour l’attache-sangle manquant. La 8ème case a été recouverte avec de l’indélébile pour une raison encore inconnue à ce jour.

13000404_10153995165901368_898971624_o

– Une Stratocaster en kit démontée

12988060_10154038063240502_1467434339_n

Après le remontage du manche avec un Neckplate et des vis trouvées au fond d’un tiroir (on a dû forcer), l’action était folklorique :

12999595_10153995165731368_537892155_o

13016313_10153995165756368_656857609_o

S’en est suivi une lutte avec le trussrod et les pontets, pour finalement la rendre jouable, voire même plutôt agréable.
Elle a également reçu un jeu de cordes Fame 10-46 à 1,5€.

– Une basse No Name défrettée

La basse était dans un état général modéré : l’électronique était fonctionnelle, mais les réglages étaient en mode arbalète. De plus, l’état des cordes induisait un tétanos instantané pour quiconque jouerait dessus.

13020499_10153995165961368_888147112_n

Avant réglages :

 

Après réglages :

12991966_10153995165951368_1667326591_o13022466_10153995165946368_1724097045_n

Des nouvelles cordes étaient hors budgets (9,50€ minimum sur MusicStore), les anciennes ont par conséquent subis un bain de vinaigre et d’eau bouillante  afin de regagner un peu en brillance.

Un kit batterie Ddrum D2 et des cymbales Poubelles©

13015043_10153993736381368_353404326_n

Pas grand à chose à en dire si ce n’est :

« Pratique d’avoir un kick avec rien en dessous de 200 Hertz » – Olivier, hilare
–  » Le hardware est pas si mauvais : c’était très courant de le faire comme ça il y a 30 ans. J’aurais dû prendre du WD40, par contre. » – Antoine, en train de l’accorder
–  » ça vous ennuie si je prends une autre pédale de grosse caisse? Personne n’en saura rien… », Antoine après les premiers tests. (On a refusé)

Par contre, on a également acheté des baguettes sur MusicStore : un pack de 5A à 2,20€ et un pack de 7A à 2,19€. La seule vraie mauvaise surprise niveau matos : elles ne sont vraiment pas terribles.

Les amplis

Un marshal MG30 (30 watts)

13009734_10153995165931368_112266982_o

Sans tournevis dans la sortie casque, il ne fonctionne pas. (?)

Un Carvin SX100 (100 watts) rincé

carvinsx-100

Présente la particularité de générer aléatoirement et sans raisons apparentes des craquements, buzz, larsen et autres bruits de l’espace. (?)
(Celui sur la photo n’est pas celui qu’on avait avec nous).

Un Ashdown Five Fifteen (100 watts)

5fifteen-767a58518d6bab916bc56b2f9a427823

Le HP est défoncé et l’ampli est de façon générale en fin de vie, ce qui implique qu’il n’envoie que très peu de basses fréquences.
Très épanouissant, pour un ampli basse.
Initialement, l’ampli devait être un vieux 30 watts, mais le plan ne c’est malheureusement pas fait pour finir.

Les périphériques

Tous ne sont pas décrit ici, parce qu’on a vraiment ramené énormément de trucs divers et vaguement fonctionnels : extrait choisis donc, aussi pour que ça reste agréable à lire.

« Casque de Studio » Fame MDR-V950
fame-audio-mdr-v950-dj-reference-headphone_1_dje0002840-000Surnommé affectueusement le « Mort de Rire » durant la session. Acheté pour l’occasion 15€ sur MusicStore, il est plutôt honnête pour le prix, sans être transcendant.

Micro chant Fame DM 330 B

fame-audio-dm-330-b-microphone-dynamique_1_pah0003596-000

Également acheté pour l’occasion, il est carrément convaincant pour la modique somme de 10€. Fourni avec un légendaire et très sous-estimé câble XLR-Jack.

« Y’avait un switch on/off : j’ai pas pu résister. »Sargon

Carte Son Presonus Firepod

presonus-firepod-118716

Alors effectivement, ça parait plutôt confortable comme carte son, mais… Le port Firewire est fatigué, donc dès qu’on touchait la carte, l’install sautait. De plus, les potards étaient un peu usés, donc c’était galère.
Cependant, compte tenu de ces circonstances, Piet avait pu l’avoir pour 100€ en occasion il y a quelques années.

12986293_10153995165686368_201254765_o

Heureusement, on s’est rendu compte après plusieurs heures qu’un Korg Monotron convenait parfaitement pour soutenir le cable FireWire et stabiliser l’installation.
On peut également constater  la présence d’un ampli casque Fame HPA-4 (20€) dont on s’est servi dans une tentative de réseau casque.
Le long tube métallique, par contre, est une succession de conversion afin de rendre le réseau casque plus ou moins fonctionnel (c’était pour avoir de la stéréo, et ça n’a pas marché).

Kit micro batterie T.Bone, dont deux Overhead Fame

Le kit a couté 75€ (!), les deux Overhead 35€, il y a quelques années.
C’était…Fonctionnel. On s’est servi des micros du kit pour le kick, le snare, la basse et la guitare de Pierre.

13035690_10153995165696368_431371995_o

On avait oublié les pieds de micros, en fait.

Behringer XM1800S

2764_1

Apparemment c’est 35€ pour le kit de trois (valise et pince compris), mais nous, on n’en avait qu’un seul, qu’on a… »trouvé » .
On s’en est servi pour la guitare de Simon et, bonne surprise : ça marchait pas mal du tout, même si la réponse fréquentielle était un peu particulière.

Kit son Thomann ( T-Box et T-Mix)

13101087_10208185834976900_181609526_n

(Je n’ai pas de photo des enceintes, mais elles sont d’une banalité affligeante)

Ce kit n’est plus produit, on l’avait commandé sur Thomann il y a 6 ans, avec notre premier groupe d’ados. En fait, on avait pris le modèle en dessous, mais ils nous avaient envoyé ce modèle là. Probablement une fin de série qu’ils voulaient écouler.
Il occupe une place particulière dans nos cœurs : on s’en est servi pour 1001 plans, et il nous a toujours servi comme il pouvait, malgré l’état de la console, avec les tranches HS, les câbles sectionnés et réparé avec un sucre, les buzz constants et le main output droit grillé (enjoy ta mono en face).

Jour 1

Le premier jour a par conséquent été consacré à la prise de nos marques, aux réglages des instruments et aux chipotages/bricolages afin de se faire une installation correcte.
Pas mal de tests, donc, mais surtout pas mal de fun.
La soirée, quant à elle, nous a permis de faire un premier débriefing , mais aussi de préparer la session du lendemain et d’écrire des paroles (en 1min25, chrono) autour d’un petit apéro.

 

 

Publicités